JACQUES TERPANT : « Festivals et dédicaces : Ça ne peut plus durer ! »

26 janvier 2011
  • je la fais, je reste chez moi, j’irai déjà pas me geler sous les tentes, pour faire bien connaitre une série, mieux vaut un marketing perso intelligent et diversifié
    ( et en 4 jours ça peut y aller dur ) que rencontrer 200 personnes à Angougou.

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.