Patrick Sobral et le phénomène des Légendaires

10 janvier 2011 par Didier Pasamonik (L’Agence BD)
  • Vous trouvez que cela va mal pour les Van Hamme, les Geluck, les Marjane Satrapi, les Joann Sfar, les Cauvin, les Schuiten, les Arleston, les Vehlmann, les Trondheim, les Riad Sattouf, les Blain... (la liste est longue puisque, selon Ratier, 1446 auteurs vivent de leur métier).
    Donc oui, il y a des catégories de gens (les débutants, les auteurs publiés quasi exclusivement chez des petits éditeurs, ceux dont les ventes sont insuffisantes, certaines gloires déchues...) pour qui les nuages s’accumulent en ce moment.
    Rien de choquant ni de sibyllin dans cette formule, selon moi.
    Sobral est le cas (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.