Patrick Sobral et le phénomène des Légendaires

11 janvier 2011
  • L’erreur est humaine, certes, mais l’éditeur trop âpre au gain qui dégoutte à fond un jeune auteur-dont le tome 1 s’est pourtant très très bien vendu en ces temps de crise - jusqu’a ce que l’auteur en question retourne vite à ses chers story boards d’avant, et abandonne totalement la BD, car il trouve le milieu malsain... c’est ça que je voulais dire, Mr Salma. Un Tome 1 bien vendu mais .. sans suite.

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.