Max de Radiguès : « Dans "L’Âge dur", j’essaie de retrouver l’ambiance et l’état de l’adolescence. »

20 janvier 2011 par Morgan Di Salvia
  • Trois livres à paraître en 2011, une participation à l’exposition « Génération Spontanée » lors du Festival d’Angoulême : Max de Radiguès est au cœur de l’actualité. Rencontre, où il sera question de fanzines, d’adolescence et de la manière dont on enseigne la bande dessinée.
    Comme le titre l’indique, vous parlez de l’adolescence dans « L’Age Dur ». Qu’est-ce qui vous amuse dans les petits jeux et les émois des teenagers ?
    Hum. Même si j’ai 28 ans, je ne me sens pas très loin de tout ça. J’ai l’impression que (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.