JURISPRUDENCE CHÉRET

19 janvier 2011 par Steff
  • Disons que le grand Albert, vu l’état de son porte monnaie n’aura pas trop de problème à se défendre avec les meilleurs avocats devant un tribunal administratif, qui forcément devra rendre les armes sur ce litige très étrange et synonyme de renflouage de caisses éternellement vides

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.