Art Spiegelman, Grand Prix 2011 du Festival d’Angoulême

31 janvier 2011 par bob
  • Yslaire ? Quelle idée ! En voilà un qui ne pond plus que des albums de mauvais goût et au contenu indigent (je pense en particulier au "Ciel au-dessus de Bruxelles") avec en prime la prétention de se prendre pour un Grand Artiste...
    Spiegelman, cela me semble tellement évident que je croyais qu’il l’avait déjà eu !... Et en effet, au-delà de son oeuvre, son rôle de passeur, non seulement de façon directe pour toute une génération d’auteurs américains qui sont passés par sa revue "Raw", mais aussi de façon indirecte pour plusieurs générations d’auteurs internationaux qui ont découvert grâce à "Maus" de (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.
Newsletter ActuaBD