Les Carnets de Darwin - T2 : "La Mort d’une bête" - Par Runberg & Ocaña - Le Lombard

5 avril 2011 par Matthieu V
  • Le raisonnement est-il vraiment moins excitant qu’un "double imaginaire" ? moins glamour qu’une "face cachée et surnaturelle" ?
    Non, mais il est plus difficile a mettre en image, en particulier les mechanismes de l’evolution. Je ne suis pas sur que les chapitres sur l’elevage des pigeons ou sur la nature des barnacles attirent le chalant, alors qu’un loup-garou...
    D’apres cette critique et celle du tome precedent, cette serie n’est pas sur le vrai Darwin, il n’est qu’un pretexte, un prete-nom. Je ne sais pas ce qu’en penseraient ses descendants (toujours actifs, fiers de leur ancetre et de son (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.
Newsletter ActuaBD