Dimitri Kennes (Mad Fabrik) : « Le marché de la BD tient sur trois ou quatre groupes qui décident de son fonctionnement et de ses règles »

24 avril 2011 par Sergio SALMA
  • Sans doute voulez-vous affirmer cher Machin, que les auteurs claquent des dents de peur. Normalement c’est de froid mais bon. Mais dites donc, au fait, vous , dans quelle branche héroïque officiez-vous ? Vous m’avez l’air d’être un chevalier sans peur et sans reproche, c’est beau. Et puis, on sent votre grande et belle témérité soutenue par un anonymat vraiment courageux. Ah ! Vraiment, on vous envie.

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.