Une épidémie de reprises

29 avril 2011
  • La faute à la frilosité des lecteurs, vous voulez dire ? Ceux-là même qui ne veulent prendre aucun risque et se ruent sur les valeurs sûres.
    Il suffit de regarder les meilleures ventes de l’année pour voir que ce sont les séries déjà bien installées qui s’en sortent mieux que jamais.
    Et pendant ce temps-là, les nouvelles séries sont tellement nombreuses (chaque année plus que la précédente) qu’elles disparaissent au bout d’une semaine faute de place chez les libraires…
    Pour finir, tordons le cou à cette idée reçue selon laquelle une série est morte si elle ne fait pas 50.000 exemplaires au tome 1. Le (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.