Bimbos versus Chatons Tueurs - Par Thomas Mathieu - Manolosanctis

1er mai 2011 par changement de cap
  • Ce qui faisait vivre les auteurs jusque dans les années 2000, ce sont des à-valoirs de l’ordre de 150 à 400 euros la planche. Un auteur travailleur pouvait compter sur un petit smic. Ca, qu’on le regrette ou non, c’est mort.
    L’édition indépendante, puis les "forfaits" (de plus en plus réduits) ont liquidé cette pratique.
    On peut se retrouver aujourd’hui avec des à-valoirs de l’ordre de 800 euros pour 150 pages. D’où l’amertume de cet auteur de l’ancienne génération.
    Manolosanctis profite aujourd’hui de ces "nouvelles" pratiques.
    L’édition a radicalement changé. Au lieu de travailler le professionnalisme, (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.
Newsletter ActuaBD