Bastien Vivès, prix des libraires pour « Polina » (Kstr, Casterman)

  • On n’est pas plus surpris de retrouver Bastien Vivès à nouveau primé par un jury de bande dessinée, qui plus est de libraires, pas franchement réputés pour leur aventurisme. Par ses choix atypiques et ses prises de risque audacieuses, Vivès a su imposer sa marque en seulement quelques années au point de devenir, à 27 ans, la figure marquante de sa génération.
    De Polina, David Taugis avait écrit dans nos pages : « Grâce à une narration d’une formidable fluidité, Bastien Vivès nous entraîne dans la vie (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.