Comment je me suis fait plaquer… – Collectif – Ed. Dupuis

5 juin 2011 par f*Parme
  • Cher Sergio,
    D’accord dans l’ensemble avec toi mais, j’apporte quelque nuances. /a forme n’est pas toujours en adéquation avec le fond. Par exemple, dans le cas d’Astérix, c’est du "gros nez" mais pas dans l’esprit Dupuis de la fin des années 50 début 60. Il y avait quelque chose d’irrévérencieux, de l’intellectualisme français dans Astérix qui ne correspondait pas à l’esprit familial catholique de nos cousins belges. Aujourd’hui encore, je vois bien que des maisons comme Delcourt, Dargaud, Dupuis sont très différentes. Il y a un esprit marqué, un héritage culturel, des manières de faire et de penser. Les (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.