Comment je me suis fait plaquer… – Collectif – Ed. Dupuis

7 juin 2011 par Sergio Salma
  • Si je suis d’accord (et donc notamment avec Fabrice Parme) c’est certainement au niveau des revues. Spirou , Tintin, Pif, Mickey, Pilote puis les plus récentes Fluide, Métal, (A suivre) , Circus ou Vécu(et quelques autres) avaient une identité forte. Là, oui, on percevait l’esprit et notamment la belgitude de Spirou face à la francitude de Pilote. Mais ce qui définit l’option des éditeurs , c’est plutôt la personnalité des auteurs. Astérix c’est du gros nez mais c’est surtout Goscinny. Et je suis sceptique sur ces identités tant justement elles sont tributaires des succès. La preuve ultime est Lucky (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.