Comment je me suis fait plaquer… – Collectif – Ed. Dupuis

7 juin 2011 par Didier Pasamonik (L’Agence BD)
  • C’est contre cette idée" avant c’était plus clair" que j’émets des doutes.
    Peut-être pour toi, peut-être pour le consommateur. Mais il est néanmoins vrai qu’une marque, c’est une image et un positionnement. Pour caricaturer, les "Rugbymen" feraient bizarre dans le catalogue de Futuropolis ou de L’Association...
    Les libraires créent des "familles" de livres semblables sur la base de "marques" (Dargaud, Glénat...)ou de "genres" (polar, SF, indés, etc.). Cette image se façonne malgré vous, les auteurs.
    Mon propos était de dire que cette couv de Bastien Vivès renvoyait une image très différente de celle de (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.