JACQUES TERPANT : La Bande Dessinée dans l’impasse franco-belge

11 août 2011 par GPoussin
  • « C’est cette absence qui fait que la BD franco-belge n’est plus la locomotive internationale qu’elle a su être »
    Ethnocentrisme. Je ne pense pas que la BD franco-belge, en dehors des pays francophones, ait eu tant de retentissement que ça (à part Tintin et Astérix). Sans parler de la BD italienne qui mériterait une discussion à elle toute seule…Daniel Clowes et Charles Burns ont été tout autant influencés par les travaux d’Hergé que par ceux de Serge Clerc et Yves Chaland (cette génération de franco-belges du début des années 1980 qui s’est fait connaître aux États-Unis grâce à la diffusion de "Métal (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.
Newsletter ActuaBD