Walthéry : « Il ne faut pas sous-estimer le rôle de Jidéhem dans l’œuvre de Franquin, et plus précisément sur Gaston »

7 septembre 2011 par Fred Boot
  • Ah mais je confirme Sergio : graphiquement j’ai des goûts de coincé ! :) Je suis bien entendu très impressionné par la virtuosité et liberté du trait lorsque les pleines planches le permettent, mais la touche de Jidéhem fait vibrer la corde émotionnel du designer que je fus.

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.