Le Lombard se convertit au manga

28 août 2011 par Didier Pasamonik (L’Agence BD)
  • Je le crois aussi. Comme le jazz, comme la musique classique...
    Mais c’est avant tout un format commercial. Il est évident qu’un libraire classera plus facilement ce genre de livre avec les mangas qu’avec les albums de Ric Hochet ou de Cubitus. C’est une histoire de dénominateur commun, en fait...

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.
Newsletter ActuaBD