Arthur De Pins : « Zombillénium vit avec ses lecteurs grâce à sa publication dans Spirou »

2 novembre 2011
  • Mais quelle remarque débile ! Vous avez déja vu à quoi ressemble un bleu ? Il faudra vous y faire, la bd évolue avec le progrès de l’impression et De Pins est un moderne, comme Hergé en son temps, Franquin au sien, Bilal plus tard.

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.