Les intégrales : splendeur et permanence de la bande dessinée classique

27 novembre 2011 par Sergio SALMA
  • Le phénomène des intégrales est intéressant à plusieurs titres. L’appellation "intégrale" a d’ailleurs plusieurs acceptions . Même si la plupart des éditeurs "historiques" jouent le jeu à fond , il ne faudrait pas en conclure que c’est uniquement une réponse récente à des soucis économiques liés à une profusion et combinée à un marasme général . D’abord, sans faire de recherches poussées sur la chronologie, il me semble que l’idée des intégrales (au sens étymologique ) est assez ancienne . Je pense par exemple à des albums Jijé, année par année , rééditions je crois en "route" depuis pas loin de 15, 20 ans. (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.