Les intégrales : splendeur et permanence de la bande dessinée classique

28 novembre 2011 par Didier Pasamonik (L’Agence BD)
  • Vous avez raison : j’ai forcé un peu le trait, rien à voir avec de la chance là-dedans. C’est vrai que cet album de Juncker est paru en un seul tenant. C’est vrai aussi que cette collection comprend majoritairement. Pardonnez-moi de vous avoir renseigné de façon imprécise sur un livre que j’ai vraiment beaucoup apprécié. Je corrige mon texte pour enlever toute ambiguïté.

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.