Lemon Jefferson : l’esthétique acidulée de Simon Roussin

18 décembre 2011 par Fred Boot
  • J’aimerais avoir l’audace et l’énergie d’offrir un travail qui ose la fraîcheur et le plaisir "primal" de raconter une histoire, et en plus avoir une telle énergie graphique. A mon humble niveau, je fais partie des besogneux, de ceux qui appliquent des codes, qui cherchent à faire du "joliesque". Les gens comme Simon Roussin osent une approche autrement plus directe, franche et jouissive. Ses livres sont des fruits jeunes et appétissants. Bref je récidive : ce garçon a vraiment beaucoup de (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.