Lemon Jefferson : l’esthétique acidulée de Simon Roussin

18 décembre 2011 par Snouff
  • Le feutre n’apporte pas grand chose. Il aurait pu mettre des couleurs informatiques qui ne bavent pas sur son trait, ç’aurait été tout aussi acidulé. Là on reste encore dans le concept très scolaire où le matériel utilisé compte plus que le fond.

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.