Lemon Jefferson : l’esthétique acidulée de Simon Roussin

22 décembre 2011 par Bakounine
  • Vous l’avez lue ? Parce que, la modernité originale du feutre en moins, bof bof bof. Je n’en retiens pas grand chose. Mettons l’image de côté et attachons-nous au fond. L’histoire décalée et faussement naïve n’est pas très originale. Impression d’avoir déjà lu ça 10 fois. C’est plein de détournements de stéréotypes mais comme ça a déjà été fait plein de fois depuis au moins 30 ans. Bof bof bof. Les principes de redondances tournés en dérision, cet humour décalé, il existait déjà chez Chaland mais en beaucoup plus sophistiqué. Donc, l’originalité... c’est très (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.