Olimpita – Par H. Migoya & J. Marin – Sarbacane

18 décembre 2011 par Morgan Di Salvia
  • Drame sentimental qui s’intéresse à deux sujets sensibles (les violences conjugales et les sans-papiers), « Olimpita » finit par s’éparpiller, et peine à éviter les clichés.
    Olimpita, c’est le doux prénom d’une poissonnière de Barcelone. Mais Olimpita est également une femme meurtrie. Battue par son mari, elle s’en ouvre à des amies en leur disant que finalement, le pire est derrière, que Carmelo s’est calmé et qu’il ne sert plus à rien de porter plainte...
    La méthode Coué continue jusqu’à ce qu’elle (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.