Roland Garel (dessinateur, ancien syndicaliste) : "C’est le marché de l’album qui est responsable de la dégradation du statut des auteurs de BD."

12 novembre 2020 par JEAN-PAUL DE PERETTI
  • ...J’ai connu ROLAND GAREL (et sa société APAR , pionniers de la défense des droits d’auteur). C’était plus de 20 ans plus tôt (entre 1998 et l’an 2000). J’avais du mal à gérer à l’époque mes problèmes de censure liés au FIBD d’ANGOULÊME.
    Nous avons parlé d’éditeurs indélicats qui oubliaient de me payer les droits d’auteur de mon album Unique (tout en se concurrençant férocement entre eux !) ... Nous avons évoqué sa période HARA-KIRI ou PARIS-MATCH lorsque - en tant que reporter photographe, doublé de dessinateur - ROLAND GAREL avait dû couvrir un reportage à SAINT LAURENT DU PONT sur les lieux de l’incendie du (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.