Pablo : Itinéraire d’un moderne

22 janvier 2012
  • Nuancer, ce n’est pas passer sous silence les collusions non plus. Faut être précis et c’est extrêmement difficle tant la première moitié du XXème siécle est politiquement et artistiquement riche et complexe. Les Lumières et les ténèbres, et je suis d’accord avec Dideir Pasamonik. Dans le Futurisme, il y avait des artistes aux extrêmes de la gauche et de la droite. Tous n’ont pas suivi Marinetti. D’Annunzio était un Décadentiste. Il a toujours eu une position floue avec le Futurisme. Le problème de la Modernité de la première moitié du XXème siècle, c’est qu’elle est plurielle, pleine de contradictions, de (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.
Newsletter ActuaBD