Angoulême 2012 : Art Spiegelman en majesté

12 février 2012 par Alex
  • C’est touchant de voir que Spiegelman rend hommage à ce grand oublié qu’est Justin Green. Son nom n’est cité par personne de nos jours alors que le courant auto-biographique de ces 20 dernières années de la bd lui doit tout. Son "Binky Brown meets the Holy Virgin Mary" est une oeuvre unique, très dérangeante. Loin du nombrilisme ou du voyeurisme qui est le défaut majeur de ce type d’oeuvre.
    Je crois qu’il a plus ou moins déserté le champ de la bd et s’est reconverti comme peintre d’enseignes. Mais il nous a laissé un livre (un comix) qui près de 40 ans après sa création reste toujours aussi (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.