Shrimp T1 – Par Burniat, D’Aoust & Donck – Dargaud

9 mars 2012
  • Correction : c’est le billet de Chang qu’Albert a volé, pas le billet de Mia.
    Album agréable même s’il lui manque quelque chose. Le grain de folie n’est pas vraiment là. C’est étrange mais pas fendard.
    On prend l’habitude dans le début d’album d’être constamment pris à contre-pied, ce qui fonctionne pas mal, mais dès qu’on est dans le vaisseau spatial, le rythme retombe. La grosse ficelle originale passée, l’album s’essoufle et on arrive péniblement à la dernière page qui je trouve ne donne pas assez envie de connaitre la suite. Au fond le personnage, un anti-héros loser n’est peut-être pas assez attachant, (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.