Deux américains à Paris

3 avril 2012
  • je me souviens d’une expo Hugo Pratt où, dans la boutique qui occupait la sortie il n’y avait pas d’albums de Pratt mais tout ce qu’on voulait comme images encadrées, écharpes, mug et autres...pour moi la reconnaissance de la bd me semble plutôt être de cet ordre...une imagerie qu’on peut vendre dans tous les sens plutôt qu’une réelle reconnaissance de la bd pour ce qu’elle est vraiment.

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.