"V pour Vendetta" : un bréviaire inattendu pour l’anarchie contemporaine

14 juin 2012 par Zombi
  • Bien d’accord, la bande-annonce est un procédé cinématographique, et les cinéastes sont les premiers gros producteurs de biens culturels (opium pour le peuple) à défendre la loi Hadopi.
    Le masque de Vendetta et des Anonymous ne fait pas seulement penser à G. Orwell, il évoque aussi le héros anarchiste Hamlet, qui retourne le théâtre (masque) contre la société et ses valeurs hypocrites, qui fait de chacun de ses membres un manipulateur-manipulé. On peut observer que la société britannique est à la fois en pointe dans les systèmes d’enrichissement sans cause et de corruption commerciale, et dans (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.