Le Marché du manga en France vit-il sa Perle à rebours

4 juillet 2012 par Guerlain
  • en son temps, Jacques Glénat est parti au Japon pour vendre son catalogue/ Il n’a rien vendu, mais a acheté Akira et Dragonball.
    La bande dessin franco-belge souffre d’être un produit de luxe, au prix prohibitif dans les autres pays. Tous ceux qui ont essayé de s’établir se sont plantés, sauf sur des marchés très ciblés comme Moebius ou Bilal.

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.