Johanna Sebrien ("Crimes de papier") : " La mémoire collective a besoin de se réconcilier avec ses fantômes."

7 septembre 2012 par Didier Pasamonik (L'Agence BD)
  • Scénariste de l’ouvrage "Crimes de papier - Retour sur l’affaire Papon" (Actes Sud / L’An 2, dessins de Jean-Baptiste B.), Johanna Sebrien est partie faire un stage à la Fondation Anne Frank à Amsterdam et a rédigé un mémoire sur l’affaire Papon à Sciences-Po. Elle a eu l’idée d’en faire un roman graphique. Rencontre.
    Comment ce livre est-il arrivé à L’An 2 ?
    J’ai été au festival d’Angoulême en 2009 pour essayer de vendre ce projet aux éditeurs, entre autres. Avant de repartir, je me suis installée dans un (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.
Newsletter ActuaBD