Johanna Sebrien ("Crimes de papier") : " La mémoire collective a besoin de se réconcilier avec ses fantômes."

9 septembre 2012 par echo
  • J. Sebrien dit : "De plus, l’affaire Papon est symptomatique de la façon dont la France a tenté de digérer son passé, en le niant dans un premier temps pour finir par reconnaître la complicité du régime de Vichy dans la déportation des Juifs (discours de Chirac en 1995)". Or, la responsabilité du régime de Vichy -ou au moins la complicité) étaient évidentes dès l’époque des faits. Ce qui était la doctrine officielle depuis 1945, c’était justement que les exactions commises entre 1940 et 44 étaient le fait du régime de Vichy , régime intrus et illégitime, et n’engageaient pas la France. Ce que Chirac a (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.
Newsletter ActuaBD