Christophe Chabouté : " Le personnage principal du livre, ce ne sont pas les gens qui défilent, c’est le banc."

3 octobre 2012 par Richard de Seze
  • Le livre a le charme des films d’Etaix, et cette façon bien française d’installer progressivement les conditions du "gag" (la vieille dame stupéfaite qui découvre le banc tiré par un ballon), et bien américaine d’être très économe, au sens où tout ce qui est présenté est plusieurs fois utilisé, sans cesse repris et transformé dans une autre perspective.

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.
Newsletter ActuaBD