De "Mon Camarade" à "Pif Gadget", l’histoire mouvementée des publications communistes pour la jeunesse

9 octobre 2012
  • Vous dites : « ...a connu un succès faramineux grâce à des méthodes marketing dignes du Grand Capital (gadgets systématiques, BD "vues à la TV" ». Mais non, justement, c’est quand ces méthodes de marketing ont été appliquées et qu’ont été publiées des BD issues des séries télé que le journal a commencé à couler ! Dans le livre, Richard Medioni explique très bien ce qui est arrivé et son opposition à cette politique qui l’a amené à démissionner.

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.