De "Mon Camarade" à "Pif Gadget", l’histoire mouvementée des publications communistes pour la jeunesse

10 octobre 2012 par Fred Boot
  • il régnait chez PIF, un climat de terreur (demandez aux anciens qui sont encore de ce monde). Arnal traitait chacun de ses collaborateurs comme un (Pif le) chien.
    Superbe époque où on peut descendre des auteurs comme Arnal en toute impunité, sans sources, et anonymement.

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.