Marché de la BD 2012 : les vraies raisons d’un marasme

27 décembre 2012
  • Aucun auteur n’a envie d’avouer qu’il ne gagne pas sa vie avec son travail, et qu’il n’arrive à faire tourner les frais domestiques et nourrir sa famille grace à son épouse qui, elle, a un vrai métier et un vrai salaire. C’est la honte d’être un auteur reconnu, qui publie, qui vend, qui est invité dans les salons, et qui gagne moins qu’un smicard.

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.