Marché de la BD 2012 : les vraies raisons d’un marasme

28 décembre 2012
  • Exact. Une seule règle existe désormais :
    Outre les droits ultérieurs (entre 8 et 12%), pour financer la réalisation d’un projet, un éditeur paie l’auteur en fonction du destin commercial espéré du livre à venir. Et donc en prenant compte les résultats des (éventuels) livres précédents dudit auteur. Presque toujours en avances sur droits. La pagination et la technique graphique n’entrent pas vraiment en compte.
    Au pire, vous aurez donc une avance maigrichonne ; au mieux un prix fixe par page, plus des droits (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.