Marché de la BD 2012 : les vraies raisons d’un marasme

30 décembre 2012
  • C’est pas compliqué. Tous les salariés des maisons d’éditions, les représ, les distributeurs, imprimeurs, libraires... tous ces gens ont un métier avec ce qui va avec socialement. Les auteurs non. Quel que soit la qualité de leur travail et du temps passé sur un album, ils gagnent leur vie s’ils en vendent pas mal, sinon ils doivent se contenter de leur avance qui est, il est vrai, de plus en plus maigre...
    Dessinateur de BD n’est pas reconnu comme un métier.

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.