Marché de la BD 2012 : les vraies raisons d’un marasme

30 décembre 2012 par Alex
  • ÀAbsolument : l’offre est là (éclectique et talentueuse comme rarement dans l’histoire du genre). Le lectorat est segmenté, ce qui pourrait éventuellement expliquer une situation de "saturation"- plutôt que "surproduction" générale. Je pense que l’article approche très bien le problème structurel qui est celui de tous les médias du siècle dernier : qu’en est-il de la distribution classique (librairie ou par comparaison tv) quand tout est accessible et presque cousu sur main pour une tranche précise d’un public particulier. Tout en sachant que la mondialisation peut offrir aussi une exposition (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.