Marché de la BD 2012 : les vraies raisons d’un marasme

31 décembre 2012 par Didier Pasamonik (L’Agence BD)
  • Cher Philippe, je te renvoie un peu perfidement la question. De quoi vivent les auteurs ? Pour la plupart de ceux dont Ratier dit qu’ils "vivent de la BD", il y a un abus de langage : la bande dessinée n’est pas leur principal revenu. Ai-je tort, cher Philippe ?

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.