Patrick Pinchart : "Le financement participatif n’est pas réservé à des débutants ou à des albums impubliables"

26 janvier 2013
  • Les auteurs (même à peine confirmés)restent très frileux vis-à-vis de Sandawe. Ils ne rêvent que d’éditeurs bien installés. C’est très dommage, mais c’est comme ça.
    J’ai esssayé plusieurs fois de convaincre des dessinateurs de présenter des projets communs chez eux mais, à chaque fois, ils m’ont regardé comme si j’étais complètement cinglé et je me suis heurté à une fin de non-recevoir. Le chemin est encore long... Très long.

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.
Newsletter ActuaBD