Louis Delas crée son nouveau label d’édition BD - Démissions en série chez Casterman

26 janvier 2013 par N Demare
  • en même temps, si les éditeurs en avait qqch à faire des auteurs, ça fait longtemps qu’on le saurait. Ils pensent à leurs poches, pas aux nôtres, et tant qu’elles peuvent se remplir, le reste leur importe peu. Le jour ou ça se remplira plus, ils feront autre chose. Y’en a aucun qui est pret à faire quoique ce soit pour sauver la situation, tout ce qu’ils veulent c’est pouvoir engranger le plus longtemps possible avant qu’on rentre dans le mur. :)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.