Angoulême 2013 - Aurélie Filippetti (Ministre de la Culture) : "L’essentiel est que la diversité du marché éditorial de la BD soit conservée."

6 février 2013 par virginie greiner
  • Elle ne côtoie que "les grands", alors forcément, pour elle il n’y a pas de crise. D’ailleurs, une lecture en creux de ses réponses indiquerait donc que pour GROS éditeurs et GROS distributeurs tout va bien contrairement au discours de propagande générale. Donc grâce à madame Filippetti, les auteurs vont pouvoir dire à leurs éditeurs favoris qu’il n’y a aucune raison de baisser les prix à la planche et de réduire les acquis à la portion congrue. Finalement, elle bosse pour les auteurs la ministre ! (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.