Angoulême 2013 - Aurélie Filippetti (Ministre de la Culture) : "L’essentiel est que la diversité du marché éditorial de la BD soit conservée."

6 février 2013 par Maiana
  • Le documentaire "Sous les bulles" donne la parole aux éditeurs, autant qu’aux auteurs et aux autres acteurs du marché. Bien sûr, je n’ai pas pu rencontrer tous les éditeurs, ni tous les auteurs, ni tous les libraires etc. Bien sûr, la situation est complexe, dans tous les camps. Il n’est jamais dit dans le film, car je ne le pense pas, "les éditeurs sont les grands méchants". Ce qui est montré dans le film, c’est un état de fait, à savoir qu’effectivement, les auteurs sont les plus fragiles et les plus précaires. Que les éditeurs croient en leur métier et font de leur mieux pour défendre les oeuvres, (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.