Angoulême 2013 - Aurélie Filippetti (Ministre de la Culture) : "L’essentiel est que la diversité du marché éditorial de la BD soit conservée."

6 février 2013
  • Des auteurs près à signer n’importe quoi pour exister on en trouvera toujours. Jusqu’ici, la source ne s’est jamais tarie, je ne vois pas pourquoi ça changerait...
    c’est pourquoi la ministre se préoccupe des acteurs réellement en danger.

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.