Marché de la BD 2012 : De quels chiffres parle-t-on ? (1/3)

14 février 2013
  • Et oui. Le soucis c’est qu’un auteur de bd qui ne vend pas assez pour toucher des droits ( la plupart ) n’est payé que pour les pages terminées et validées ( s’il faut recommencer une page, elle n’est pas payée plus cher ) et qu’entre deux albums il ne touche absolument rien, chômage ou quoi que ce soit. On ne considère pas la préparation et le développement d’un nouveau projet comme du travail, pour un intermittent, si.

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.
Newsletter ActuaBD