Alors, il est pour quand le nouveau Tintin ?

3 mars 2013 par Jacques Langlois
  • Fait-il le rappeler une fois de plus ? L’extinction des droits d’auteur 70 ans après la mort du créateur a pour unique conséquence de faire tomber l’oeuvre existante dans le domaine public, c’est-à-dire que l’ayant-droit ne perçoit plus rien du produit des ventes et que le détenteur du contrat d’édition perd son monopole.
    En revanche, le droit moral de l’auteur est imprescriptible, sans limitation dans le temps donc : l’ayant-droit a le pouvoir de contester devant le juge la reprise d’une oeuvre, si celle-ci porte de son point de vue atteinte à ce droit moral.
    Dans le cas présent, le fait qu’Hergé (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.
Newsletter ActuaBD