Disparition de Didier Comès

7 mars 2013 par Ecureuil
  • Moi, c’est d’abord la parution de l’ombre du corbeau dans Tintin qui m’a marqué. C’était une vraie révolution de style dans le journal. Je me rappelle encore des discussions épiques entre ceux qui étaient pour (qui trouvaient cela génial) et ceux qui étaient contre (qui trouvaient que cela n’avait rien à faire dans le journal). J’étais évidemment de la première catégorie.

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.