Grégory Jarry (éditions FLBLB) : "On est à cheval entre un côté mordant, satirique et un goût prononcé pour la narration."

19 mars 2013 par LC
  • certains livres dispensables qui n’existent que pour des raisons commerciales, et qui par leur présence occultent des oeuvres plus essentielles
    Mais quel discours stupide ! Tous les livres sont "dispensables" et aucune œuvre n’est essentielle et chaque parution à une raison commerciale. Quand on voit toutes les sombres bouses que les pédants qualifient "d’œuvre essentielle" alors que les auteurs les prennent pour des cons, on se dit que le problème dans la BD ce n’est ni la surproduction, ni le cynisme des éditeurs, mais bien la bêtise des lecteurs à qui ont fait prendre des vessies pour des (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.